El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

El contenido de esta página requiere una versión más reciente de Adobe Flash Player.

Obtener Adobe Flash Player

ART ET LITERATURE

Tahiti et les îles de Polynésie Française, et les Marquises, attirait dès le siècle XIX à plusieurs artistes, parmi eux sourtout peintres et écrivains:

Herman Melville s'enfuit pendant trois semaines en 1842 dans la vallée de Taipivai, à Nuku Hiva, aux Îles Marquises, séjour qui était le matériau de son premier succès, Taipi.

Pierre Loti est le nom de plume Julien Viaud, officiel de la marine française. Pierre Loti est le personnage principal du beau roman Le mariage de Loti; le roman se base sur ses aventures à Tahiti en 1872.

Robert Louis Stevenson, l'auteur de L'île au Trésor, visitait, par raisons de santé, la baie d'Hatiheu, au NE de Nuku Hiva, lieu ou lui extrayit inspiration par ses récits d'ambiance insulaire (Dans les Mers du Sud), et après Fakarava, au Îles Tuamotu, et Tautira, en Tahiti Iti, avant de partir à Samoa, île ou lui passerait le reste de ses jours.

Au île de Hiva Oa, dans le group sud des îles Marquises, fut ou le peintre français Paul Gauguin restait ses dernièrs jours, jusqu'à sa mort, en 1903. Le premier séjour de Paul Gauguin en Polynésie eut lieu de 1891 à 1893, á Tahiti. En 1893 lui revenait à la France, ou ses toils d'origin tahitien n'eurent pas de succès. En 1895, le peintre repartait à Tahiti, malade de syphilis; lui essayait de se suicider au moins une fois; mais dans le point de vue artistique, les choses furent mieux: de ce séjour datent ses mieux ouvres (Te arii vahine, 1896, Nevermore, 1897...). En 1901, lui s'enfuyait aux Marquises, à Hiva Oa, cherchant de la paix. Ici, lui défend les habitants de ces îles contre la mission catholique. A Hiva Oa, Paul Gauguin perdit intérêt par la peinture pour se consacrer à s'autre passion: l'écriture. Paul Gauguin reposa au cimètiere du Calvaire, à Atouna, Hiva Oa.

Victor Segalen, médecin de la marine française, séjourna une année en Polynésie. Sa roman plus fameux est Les Immémoriaux, de 1907.

William Somerset Maugham résidait à Tahiti en 1916. Il en tira un roman inspiré de la vie de Paul Gauguin, The Moon and Sixpence.

James Michener eut un grand succès avec son premier roman  Tales of the South Pacific, basé dans sa séjour en Polynésie, qui gagnait le prix Pulitzer.

En 1975, autre insigne représentant de la culture française, le chanteur Jacques Brel, se réfugie, avec sa compagne, Madly, à Atuona, en Hiva Oa. Le tombe de Jacques Brel, mort en 1978, fait compagnie, à quelque distance, à celle de Paul Gauguin (Paulo, comme celui l'appelait), dans le même cimètiere d'Atuona, qui domine la baie des Traîtres.

Plusieurs artistes et écrivains ont résidé ou resident aujourd'hui en Polynesie, sourtout à l'île de Mo'orea: François Ravello, Alex du Prel, etc.